Les couchés de soleil sont un baume pour le coeur et l’âme.

Depuis l’âge de 3, 4 ans je passe mes été au bord de la mer. J’ai toujours admiré les couchés de soleil. C’est un moment magique où le jour fait place à la nuit. C’est un moment où tout est possible tout est imaginable. C’est un moment où je me laisser allé à mes discussions intérieures.  Je parle aux couleurs avec mon coeur, je laisse le vent emporter mes tourments, j’admire ce changement dans le ciel avec des yeux admiratifs. Comment est ce possible que le nature puisse nous offrir autant de beauté en l’espace d’un seul instant. Pourquoi tous les hommes ne savent pas regarder et se poser pour admirer les paysages, les couleurs et l’instant présent ?

Les couchés de soleil je les admire et ils me tiennent compagnie. Parfois je ressens un sourire tout au fond de mon coeur, comme une réponse à mes questionnements intérieurs. Alors je sais par expérience que les réponses sont là au dedans de moi. Je m’accorde ces espaces les plus souvent possible. Ils sont ma source, mon réconfort, mon lâcher prise, mon tout, mon indicible.

Lorsque j’écoutais en boucle la K7 du petit prince sur mon magnétophone, je m’identifiais tellement à ce petit bonhomme au cheveux blonds. Il parle de sa passion pour les couchés de soleil.  Et cela ne m’a jamais quitté.

Toute ma vie je parlerais aux paysages, aux couleurs et aux éléments. Je me sens tellement unie à ce monde de l’invisible et de l’indicible.

Elle est là mon église de la vie en symbiose avec les couleurs de la nature.

Merci à toi Dame Nature de nous offrir jour après jour tant de magie à découvrir grâce à notre coeur et nos yeux de l’émerveillement.