Etre en lien avec son corps permet de ressentir ce qui se passe à l’intérieur de soi. C’est comme un indicateur et une boussole intérieure. Dans notre société qui prône davantage pour le fait de faire fonctionner son cerveau, apprendre, agir, courir, faire, devenir… la place du corps est mis à mal.

Je me suis éloignée moi même de mon corps de l’adolescence jusqu’à il y a peu de temps encore. Puis la vie m’a demandé de revenir à ce qui est essentiel à la vie, le souffle et le mouvement de vie. J’ai franchi des étapes dans ma tête… travailler, courir, bosser, fonder une famille, être une bonne mère, prendre du temps pour son couple ou tout du moins essayer 🙂 et oui toutes ces petites choses que la société nous fait bien ressentir nous les femmes. Ce que nous devons faire, qui nous devons être, comment montrer l’exemple, comment être un modèle… bref, rien de très folichon et bien entendu je m’y suis pliée, jusqu’à ce que le processus de la Vie vienne me réveiller

Revenir au corps fût ma bouée de sauvetage lorsque j’ai perdu mon emploi en même temps que mon mari déposait le bilan de sa société. Vivre était difficile, la survie ou tout du moins son programme était là en attente. En errant dans les méandres de mon passé en mode survie j’ai découvert que mon corps avait besoin de bouger. Puis il avait besoin de se délester du poids de son passé. J’ai découvert tour à tour des praticiens et des thérapeutes qui avaient une pratique assez particulière du corps. Le monde du soin énergétique, la voie du corps et le retour au sensation par le biais de la danse me sont apparue pour venir m’aider et me soutenir durant cette période de ma vie ou j’avais perdu mes points de repères.

Mon corps s’est senti revivre. A l’intérieur de lui même, les sensations, les micros mouvements, la libre circulation énergétique s’effectuait. Tout cela bien entendu dans le plaisir et la curiosité de laisser mon corps s’exprimer comme il en avait envie et comme il en avait besoin.

Revenir au corps, Etre en lien avec son corps fut la clef que j’ai découverte, que j’ai apprise et que je transmets à présent. Il me semble primordial de relier les sensations du corps avec les connaissances que l’on apprend des apprentissages de la vie et de ce que nous glanons de ci de là durant nos études, nos vies trépidantes et ce que nous transmet notre entourage.

Ressentir le mouvement et le souffle dans son corps est une pépite et un joyau. Cela permet de se sentir vivant sans avoir à consommer des substances pour nous booster, nous endormir ou nous donner un semblant de faux espoir chimique.

La Vie c’est le mouvement, le corps est une porte d’entrée magnifique et j’ai vraiment à coeur de vous embarquer dans ce voyage fabuleux au pays de votre Corps, de votre Coeur et de votre Esprit.

Affectueusement

Anne R.