Quand ta force et ta puissance prennent racine dans les méandres de ton passé…

Ce matin n’ai revisité la trame de mon passé, de ma naissance à aujourd’hui force fut de constater que le chemin parcouru a été chaotique.
J’ai dessiné l’axe de mon chemin de vie, sur papier il ressemble à une ligne droite avec un peu de place à gauche de ma date de naissance et puis idem du côté droit… pour que mon chemin continue sa progression en direction de la date de mon dernier souffle.

J’ai été émue de déposer la frise de mes ages successifs, car en conscience je me suis remémorée des leurs moments de vie associés.

Je me suis souvenue des moments forts tant négatifs que positifs. J’ai déposé ce qui avait envie d’être écrit sur cette frise.

J’aurais pû écrire de façon chronologique. Mais non. Mon cerveau n’est pas cablé par ordre chronologique ou le départ est la lettre A pour aller vers le B, puis le C et éventuellement conclure au Z.

NON. Mon cerveau est arborescent. Tel un arbre de vie il se déploie et va déposer sur ses branches, dans ses racines, sur son tronc, ses feuilles et ses fruits magiques, des mots clefs.

Ces mots clefs sont tout simplement des portes d’entrées pour que mon inconscients se souviennent .

Je me suis demandée pourquoi ce matin j’étais si émotive à ce propos.
Lorsque je me suis mise à comprendre le process qui était enclenché, je me suis dit que c’était ok. La vie vient me donner à voir ce que je n’avais pas encore vu de mon histoire.

Celle où j’avais besoin encore aujourd’hui d’accueillir une blessure émotionnelle liée à mon passé.
C’est en me connectant à la Lune, à cette pleine Lune fabuleuse qui est là très présente actuellement dans le ciel, que je me suis dit : OK ! c’est émotionnel et c’est tant mieux.

La vie m’offre ce cadeau de guérir de cette blessure profonde.

Avant j’aurais eu peur de me voir ainsi.
Aujourd’hui je m’accompagne dans la traversée car par expérience je ne trouve rien de plus beau que de Renaître à Soi.

De cette Renaissance, j’accueille l’abondance et l’infinie richesse qu’est la Vie.
Je suis reconnaissante de vivre en conscience pour transmuter ce qui ne vibre plus en moi.

Merci à vous de me lire,
Merci à mon passé d’avoir été ,
Merci à mes lignées de femmes de m’avoir transmis vos blessures, elles me donnent à regarder mes forces et ma douce puissance.

Puisse chaque femme sur terre, retrouver sa part blessée afin de guérir et de transmuter ses ombres en lumière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − neuf =