Es-tu à l’aise face à la critique ?

J’entends régulièrement des femmes se plier en 4 pour satisfaire le besoin de leur client et celui de leur famille.

Elles me témoignent de cette incapacité à mettre à l’écart ce qui ne leur convient pas et n’arrive pas facilement à être direct et libre de dire ce qu’elles pensent vraiment . 

Elles n’osent pas être « cash » face aux autres et une sorte de gêne voire de culpabilité s’installent insidieusement dans leur relation perso et pro. 

Je vous avoue que moi aussi j’ai fais parti de ces femmes qui n’osent pas trancher par peur de blesser, de dire des choses que je regretterai par la suite. Et en fait c’est un vrai cauchemar d’attendre le bon moment, le bon timing, le truc qui va faire que je vais oser dire et parler en toute franchise de ce qui ne me convient pas. 

Souvent j’ai remarqué que … je faisais un bon petit mélange dans ma tête qui pense beaucoup trop. 

Je me disais : et si je parle franchement la personne en face de moi va me critiquer, ne pas aimer, ne plus m’aimer … 

Je me suis fais des films en long en large et en travers avec toutes ces histoires intérieures : 

Alors j’ose ? ou je n’ose pas ? 

Lorsque je me suis aperçue que la seule motivation à me torturer les méninges étaient celle de me faire aimer… 

Je me suis dit que cela ne valait plus la peine de me torturer davantage. 

C’est à ce moment là que j’ai passé un cap dans ma vie. Celui d’accepter de ne pas plaire à tout le monde. De ne pas être parfaite. De me faire détester par les personnes qui de toutes façons ne m’apprécient guère à long terme. 

Cela n’a pas été forcément facile. Mon énergie et mes émotions m’ont jouées des tours mais dès lors que ma décision fût prise je ne suis plus revenue en arrière. 

Je crois pouvoir vous témoigner aujourd’hui que cela fait partie de la Liberté d’être et d’oser s’accepter telles que nous sommes. Même si cela ne plait pas à tout le monde. 

Et toi qu’en penses tu ? Es tu à l’aise face à la critique ?

Et si te faire critiquer était la meilleur solution pour qu’enfin tu acceptes de t’aimer telle que tu es ?


#etresoi#entreprendresavie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × un =